29 juin 2021

7 milliards de jurés de Frédéric Bertin Denis

Par Mamie Solange

Vous le savez, avec les confinements successifs et l’impossibilité de me sauver en vadrouille comme à l’ordinaire, j’ai renoué avec ardeur avec ma passion : la lecture. Oui, j’ai la chance d’avoir une médiathèque pratiquant le click and collect et dont le catalogue ne cesse de s’agrandir.

Et j’ai lu, beaucoup, beaucoup, beaucoup. Et je suis tombée sur des pépites et des livres me sont tombés des mains. Comme je suis sympa, je vais partager avec vous mes coups de cœur littéraire. Aujourd’hui, je vais vous parler de 7 milliards de jurés de Frédéric Bertin Denis

Pourquoi celui-ci ?

Pour l’intrigante couverture verte et surtout le « Roman Policier mais pas que »… Et la quatrième de couverture évoquait un enquêteur aux aventures aussi roboratives que politiquement incorrectes… Et je me suis dit que si le roman se révélait plus thriller que roman policier, rien ne m’obligeait à le terminer.

La trame du roman

Le même jour, dans différents pays du globe, sept personnalités appliquant un capitalisme totalement débridé sont enlevées par un obscur groupe anarchiste. Pourquoi ? Selon le groupe anarchiste et écolo, elles doivent être jugées pour crime économique et écologique contre l’Humanité. La sentence peut être la peine capitale. En Espagne, l’inspecteur-chef El Gordete doit retrouver les kidnappeurs avant que leur otage, un homme d’affaires espagnol ne soit exécuté.

Mon humble opinion :

On suit à la fois l’enquête de police avec l’inspecteur chef et le quotidien du groupuscule anarchiste écolo. Leurs membres espagnols s’organisent afin que les internautes du monde entier puissent juger les représentants d’un capitalisme pur et dur à la lumière des crimes écologiques et économiques qu’ils ont commis. Autant vous dire que leurs actes d’accusation sont bien remplis !
Les plus coupables ne sont en effet pas forcément ceux que l’on pourrait croire …


J’ai plongé dans ce roman à pieds joints à la découverte de cette histoire étonnante qui mélange roman policier classique et une analyse factuelle et étayée des dérives du capitalisme. A travers ces actes d’activistes, l’auteur nous propose un scénario parfaitement crédible qui démontre les limites de la mondialisation à tout crin.

Et bien que j’aie commencé ce roman tranquillement en soirée, convaincue de n’en lire qu’une centaine de pages, je ne l’ai pas lâché avant le tout dernier mot sur la toute dernière page. Car même les dernières lignes sont importantes pour la trame du roman.

Attention ce livre n’est pas un pamphlet. Il s’agit bien d’un roman avec ses personnages attachants et d’autres plus répugnants, ces rebondissements. Le rythme ne laisse aucune place à l’ennui .

Conclusion provisoire :

A découvrir impérativement dès que possible. Frédéric Bertin-Denis a écrit deux autres romans avec le même enquêteur.
Si vous le connaissiez déjà, dites-moi ce que vous en avez pensé, si vous êtes d’accord avec moi ou pas du tout.

J’ai hâte de lire vos remarques. En attendant le prochain article, bonne lecture !