Coaching 1ere séance : je me lance

Pourquoi me suis-je lancée dans l’aventure du coaching en tant que sujet ? Grâce à mon grand âge, n’ai-je pas une connaissance suffisante de mon fonctionnement, de mes atouts et de mes faiblesses et surtout, ne dit-on pas souvent « Je suis trop vieux pour changer maintenant ! » dans certains films à succès ?

En fait, nous évoluons tout au long de notre vie. Nous ne cessons jamais d’apprendre et de nous enrichir. Nous composons avec les modifications corporelles de notre naissance jusqu’à notre mort.. Nos cellules se renouvellent tous les 7 ans. J’ai donc au plus 7 ans, tout juste l’âge de raison.

Un coaching, pourquoi ?

Par curiosité -ma plus grande qualité-  pour me dire que j’aurai essayé, que je saurai ce que l’on vit en tant que coachée. 

Et si seule la curiosité m’a guidée au départ, je suis intimement persuadée qu’on apprend à tout âge, que rien n’est jamais terminé et qu’il n’est jamais trop tard. Même à l’époque de la retraite professionnelle.

J’ai donc contacté Benoît coach professionnel qui vit à plusieurs centaines de kilomètres de chez moi. Grâce à la magie de la technologie et à Skype, nous avons planifié un entretien.

Parlons un peu de Benoît

Parlons un peu de ce coach. Benoît arbore plusieurs casquettes dont celles de coach et de blogueur voyage. Quand il a proposé de tester à travers deux séances son activité de coaching, j’ai sauté sur l’occasion. Si vous voulez en savoir plus sur lui, voyez sa page Facebook : https://www.facebook.com/benoitricher.coach/

Il existe différents types de coaching : sport, travail, vie amoureuse, diététique. Madonna a même un coach qui lui rappelle quand il est obligatoire de manger. Si ! Moi, pas de souci de ce côté-ci. . Certains ne travaillent qu’en ligne, d’autres en face en face ou par téléphone.

Utiliser Skype est un énorme avantage. Il devient si facile de caser un rendez-vous dans son emploi du temps. Le plus difficile si vous ne vivez pas seul est de trouver chez vous un lieu avec une bonne connexion et dans lequel vous ne serez pas dérangé. Les toilettes sont donc exclues. Mon mari, dans des circonstances similaires, jette son dévolu sur la salle de douche.

Premier RDV de coaching

Avant le rendez-vous

Avant même ce premier rendez-vous, mon cerveau a commencé à travailler et à réfléchir à la potentielle utilité de ce coaching. Il s’avère que j’étais, pour diverses raisons, dans l’incapacité de fonctionner au niveau de mon potentiel habituel car je n’étais pas au meilleure de ma forme pour diverses raisons. Frustrant au possible. 

Vous vous rendez-compte ? Avant même le premier mot échangé avec le coach, mon cerveau s’est mis en marche, a recherché quel était mon problème et son origine, et surtout quelles conséquences il avait sur moi.

Une réflexion utile, nécessaire et inévitable avant même le premier mot échangé avec le coach. J’avais prévenu mes proches la veille de l’imminence de ce rendez-vous, je l’ai rappelé le matin du jour J et encore 1h avant de débuter la séance. Oui, j’étais motivée pour que tout se passe au mieux. Je voulais bénéficier d’un wifi correct et surtout de la certitude de ne pas être dérangée pendant 2h.

Premier rendez-vous

D’un naturel timide, je sais qu’il peut exister une gêne à se dévoiler à un parfait inconnu, voire encore plus dans mon cas à quelqu’un que je peux côtoyer dans un autre cadre, celui du monde des blogueur.e.s voyage.

Rapidement, Benoît instaure l’entretien en toute confiance et confidentialité. Donc, ne comptez pas sur moi pour vous raconter le contenu de notre échange.

La conversation a dévoilé plusieurs pistes à travailler et a provoqué un réveil actif de mon cerveau, sans doute engourdi par ce confinement obligatoire. L’entretien s’est terminé sur un devoir à faire à la maison, choisi par votre servante et noté sur une feuille volante.

Ce premier rendez-vous de coaching a agi comme un électrochoc. Il a détruit les mauvaises raisons qui m’empêchaient d’agir et a remis en ordre mes priorités. Et j’ai enfin compris : plus que surcharger mes journées, je vais les alléger et mettre en avant mes priorités. J’ai même retrouvé certains outils et techniques que j’utilisais avant pour organiser mon quotidien.

Mais on ne change pas en un coup de baguette magique. On peut comprendre son fonctionnement, le changer est un peu plus difficile, il faut rester vigilant. 

Et alors ?

Un seul rendez vous ne suffira pas, c’est une évidence. Il met les choses à plat, il inventorie les problèmes, il donne des pistes mais pour un changement un en profondeur, plusieurs entretiens seront nécessaires.

La prochaine fois, d’ici un mois, je vous parlerai de mes éventuelles évolutions et surtout de ce qu’il me restera de ces deux séances. Je vous dirai si ce coaching a été utile pour moi.
Si oui, je vous raconterai en quoi il l’a été. Si non, pourquoi et ce que j’aurai dû anticiper pour qu’il le soit.

En attendant, prenez soin de vous, ne soyez pas trop exigeant avec vous-même et vos proches. Et si vous avez envie de vous détendre, pourquoi ne pas faire un tour sur ma chaîne YouTube ?

Chaine alternatif mamie Solange
https://www.youtube.com/seniorsenvadrouille2