Les greeters, vous connaissez ?

Se balader, découvrir, visiter. On aime tous, moi la première. Ce n’est pas pour rien que j’ai un blog voyage depuis plus de 5 ans maintenant. Mais comment visiter au mieux un lieu ?

On peut visiter le nez dans le guide papier à suivre scrupuleusement les indications de notre livre de voyage préféré. On peut suivre les indications des prospectus des offices de tourisme. On peut flâner le nez au vent, au hasard des ruelles et de nos pas. On peut adhérer aux visites guidées professionnelles et se balader en troupeau dans les rues. On peut… on peut beaucoup de choses.

J’alterne selon le lieu et l’humeur beaucoup de manières de visiter. Chacune présente ses avantages et inconvénients. Le guide papier tout comme les prospectus des pros évoquera les lieux archi connus, souvent blindés de touristes. Les visites guidées sont fabuleuses pour apprendre foultitude de détails sur le lieu mais évoque trop souvent à mon goût les troupeaux de vaches qu’on balade d’un lieu à un autre.

J’aime beaucoup me perdre dans les lieux inconnus. J’ai ainsi découvert un quartier recouvert de magnifiques fresques de street art à Saragosse. J’ai échangé avec des vénitiennes et je les ai aidées à étendre leur linge. Mais je prends le risque de passer à côté de lieux qui méritaient à eux seuls le voyage.

Alors, comment faire ?

Récemment, à Bordeaux, j’ai testé une autre manière de visiter. Une amie, bordelaise depuis presque 10 ans nous a entrainé à la découverte d’un autre Bordeaux, loin de la place des Quinconces et de la rue Ste Catherine, un Bordeaux alternatif. Seule, jamais je ne me serais aventurée dans les lieux qu’elle nous a offert. Seule une personne du cru pouvait connaître ces endroits. Aurais-je deviné que derrière ce portail de garage austère se trouvait un lieu d’exception ? Aurais-je osé franchir les portes de ce lieu de vie alternatif ?

Un système de visites se développe partout dans le monde, les greeters.  Et je pense bien qu’il s’agit de la meilleure formule de visite d’un lieu.

Qu’est-ce qu’un greeter ?

C’est un bénévole qui accueille les visiteurs, individuels ou groupes de maximum 6 personnes pour une visite guidée, visite entièrement gratuite. Le greeter vous présente sa ville, ses lieux préférés, peut vous conseiller d’autres visites. Il aime et connait sa ville sur le bout des doigts.

Comment en bénéficier ?

Vous avez de la chance, la France est la région qui compte le plus de réseaux de Greeters. 28 villes se sont inscrites sur le site. Il vous suffit d’aller sur le site général, de vous inscrire, de noter ce que vous souhaitez comme type de visite : classique, alternatif, vieille ville… Un greeter vous répond et c’est parti.

Bien sûr, n’en attendez pas les mêmes connaissances que les guides officiels des offices de tourisme. Ils n’ont pas pour vocation de les remplacer. Par contre, tout comme savent le faire d’excellents guides,  ils pourront vous ouvrir à une approche plus familière, plus intime de la ville. Nous savons très bien qu’il existe parfois sur notre lieu d’habitation un état d’esprit qui lui est propre, voire caractéristiques et qui le différencie du quartier voisin. Ils présentent leurs lieux, leurs coups de cœur. Leur slogan : venez en visiteur, repartez en ami.

Visiter un lieu avec quelqu’un qui le connaît, qui l’apprécie et qui a envie de partager ce plaisir, que demander de plus ?

Allez, lors de votre prochain voyage, vérifiez si des greeters ne se cacheraient pas parmi les habitants et baladez-vous.

Je remercie Marielle pour la découverte d’un Bordeaux alternatif, pour cette jolie journée et pour m’avoir ouverte à Bordeaux.

Suivez notre actualité :
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.