Vivre à poil, à mon âge ? expérience naturiste

Il y a peu, pour la deuxième fois de ma vie, j’ai testé le naturisme. Je ne parle pas de la nudité des hammams ou de celles des bains japonais non mixtes. Celle-ci est facile, limitée à un lieu et une activité restreinte et à un même sexe.

La première fois où j’ai eu l’occasion de me balader nue en public, c’était simple. Le temps gris et frais ne nous encourageait pas trop à tester la version intégrale, à oublier ses sous-vêtements. J’avais apprécié la gentillesse et l’état d’esprit de l’île du Levant et des ses habitants. Mais reproduire l’expérience…

Le soir descend

Alors le naturisme…

Allez, avouons-le, que nous évoque le mot naturiste ? Les touristes allemands ou hollandais dans les campings de bord de mer, nus et sans complexes ; des reportages télé où l’esthétique des corps ne convient pas à notre œil ; des films navets comme le curé chez les nudistes ou des bédés comme les Minoukinis ou Little Kevin ou alors les orgies supposées de ses pratiquants.

Etre nu sous sa douche, trainer chez soi peu vêtu, pourquoi pas ? Mais vivre intégralement nu ? Pas hygiénique, pas correct, pas beau, pas pratique, pas bien…

Tous à poil

Et là, en Corse dans le camping Riva Bella, c’était -presque- comme une évidence. Le soleil brillait, la mer étincelait (c’est son rôle après tout) et il faisait chaud. Alors, dans le bungalow, certains vêtements sont devenus superflus. Mais pas sur la terrasse. Dame, des décennies de pruderie, d’éducation judéo-chrétienne, de culpabilisation du corps et de ses manifestations, de complexes distillés par notre culture occidentale laissent de multiples traces.

Notre corps doit se modeler à notre gout, nous servir sans faillir et nous le critiquons. Pas assez de çà, trop de ça, pas au bon endroit… Pour qui ? Pour quoi ? Laissons le tranquille, bon sang !

Mon expérience

Le premier jour, je me suis cantonnée à garder un paréo sur moi que ce soit en intérieur ou sur la terrasse. Pendant mes balades, j’ai croisé des personnes complètement nues, tranquilles, de toute corpulence, de tout âge. L’épicerie et le restaurant sont des lieux textiles. Comprenez : où il faut être habillé par mesure d’hygiène.

Le deuxième jour, le soleil brillait toujours autant, la mer continuait à étinceler et le sable chauffait tranquillement. Et moi, après avoir testé le circuit balnéo du camping (accessible aussi aux non naturistes), j’ai laissé tomber le haut puis le bas comme dans une publicité des années 80. Et, pure folie, je suis allée nue sur ma terrasse, le temps d’une sieste, que j’ai prolongé par une heure de lecture. Je suis allée me baigner, nue et sereine, dans la mer à la température idéale. Je n’ai pas regardé les corps des autres estivants tout comme ils ont ignoré le mien.

Mon corps est comme il est, pas comme je l’aurai rêvé. Il a vécu, a connu mes tempêtes, mes victoires et mes échecs. Il a souffert, il a exulté, il a aimé, il a été aimé, il a porté la vie. Il garde la trace de tout ce que j’ai vécu et il me sert plutôt fidèlement, même si parfois, il doit me rappeler qu’il n’a plus 20 ans.

Et nu, ce corps est le mien et je n’en veux pas d’autre. Le naturisme, c’est un cadeau que je lui fais, enfin. Fini les entraves obligatoires, les vêtements, le poids des conventions. Ah, se baigner nu, sans maillot de bain, sans rien. Juste ressentir le souffle du vent sur sa peau, la chaleur du soleil, la fraicheur de l’eau. N’être plus que sensations, enfin. Et s’émerveiller des rires et du bonheur évident des enfants qui courent, nus et heureux sur la plage.

Et la journée a filé, tranquille, aussi sereine que je l’étais.

Donc…

Si jamais vous avez vous aussi envie de tester le naturisme, je vous conseille ce lieu, parfait selon moi pour des débutants. Seule la plage est strictement naturiste. Ailleurs, vous faîtes comme bon vous semble.

Et moi ? Oh oui, je vais recommencer !

Suivez notre actualité :
error

4 commentaires

  1. Bonjour,
    Je suis naturiste, depuis 1973.
    Il est toujours sympathique, de trouver des messages
    de naturistes filles, avec un avis positif, sur le naturisme.
    Mais, pas de possibilités, de poursuivre l’échange de point de vue
    ,sur le naturisme.
    par messages privés?
    Amicalement, Jacques

    • j’ignore s’il existe des forums de discussion spécialisés sur le naturisme. Je vous conseille de vous adresser à France4naturisme qui saura mieux que moi répondre à vos questions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.